04/01/2007

Ecolo Charleroi pense aux élections

La régionale Ecolo de Charleroi a été la première, ce mercredi, à présenter la composition de la liste pour les prochaines élections législatives sur la circonscription électorale de la province de Hainaut. Sans grande surprise, la liste sera emmenée par le député fédéral sortant Jean-Marc Nollet, ancien ministre communautaire de la Petite enfance

 

_03_nollet

 

 

Aux yeux d'Ecolo, il n'y a "pas de temps à perdre", raison pour laquelle Ecolo a voulu être le premier parti à présenter sa liste, et le faire à Charleroi. La même liste sera dans les jours prochains présentée à Mons et à Tournai, en insistant sur les particularités locales. Pour la circonstance, la procédure interne de confection de la liste a été modifiée et les cinq régionales ont été regroupées afin de permettre une vision globale des problèmes auxquels Ecolo entend répondre.

La liste présentée ce mercredi a obtenu, devant les instances, 80% d'approbation. Elle sera conduite par le député sortant Jean-Marc Nollet et comprendra 19 candidats effectifs et onze candidats suppléants. La place du 19e effectif est actuellement laissée vacante, à destination d'un candidat d'ouverture. Xavier Desgain, ancien député wallon et aujourd'hui conseiller communal de Charleroi, se présente pour la première fois sur cette liste fédérale, où il occupe la 6e place.

Falk AdSolution

Ecolo veut axer sa campagne sur la nécessité de réagir de manière urgente pour lutter conte le réchauffement climatique, combattre toutes les formes de pollution, créer de nouveaux emplois, investir dans les énergies renouvelables, relancer l'économie et renforcer les solidarités, "libérer le Hainaut de ses baronnies", interdire les "multicumuls" et autres conflits d'intérêts.

Pour Ecolo, toutes les institutions publiques doivent montrer l'exemple en diminuant d'ici 2010 leur consommation d'énergie, en favorisant les énergies renouvelables et en développant les nouvelles politiques de mobilité alternative. Le parti vert souligne aussi qu'en Hainaut, les hommes vivent trois ans de moins qu'ailleurs en Belgique, et les femmes, 18 mois de moins. De 2000 à 2002, un décès sur cinq y est survenu avant l'âge de 65 ans, et les dix premières communes wallonnes où le sentiment de mauvaise santé est le plus élevé sont hennuyères.

En matière d'emploi, Ecolo estime qu'il faut travailler davantage sur l'offre, en considérant que les mesures à prendre pour favoriser l'environnement constituent également un facteur d'emploi et sont favorables au portefeuille de l'habitant. Enfin, sur le plan plus strictement politique, Ecolo répète sa volonté de lutter contre le clientélisme et considère que le cumul des mandats est une des premières causes de la "mal-gouvernance

 

LE SOIR 04/01/2007

13:09 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.