29/01/2007

Action contre le changement climatique

Eteignons tout pour que cela fasse mieux "tilt" dans l'esprit des décideurs...

Le 1er février 2007: Participez à la plus grande mobilisation des citoyens contre le Changement Climatique !         
L'Alliance pour la Planète (groupement d'associations environnementales) lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète : tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00.
Il ne s'agit pas d'économiser 5 minutes d'électricité uniquement ce jour-là, mais d'attirer l'attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d'énergie et l'urgence de passer à l'action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats aux élections législatives de juin 2007 que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

Pourquoi le 1er février ? Ce jour là sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d'experts climatiques des Nations Unies. Cet événement aura lieu chez nos voisins : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l'urgence de la situation climatique mondiale.Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique, quelques mois avant les élections !

Contact/ information : Cyrielle, Les Amis de la Terre : 0033 1 48 51 18 95

20:38 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2007

Décès de l'abbé Pierre : réaction

C’est avec une grande tristesse qu’Ecolo a appris ce matin le décès de l’abbé Pierre.

Ecolo retiendra de lui qu’il réveillait les consciences endormies, joignant la parole aux actes et donnant toute sa vie pour la défense acharnée des plus pauvres.

Sans pour autant oublier de très contestables propos qu’il a pu tenir et ensuite démentir dans ses dernières années, l’abbé Pierre aura comme peu d’autres marqué plusieurs générations de son intarissable soif de justice sociale.

Ecolo présente donc sa profonde sympathie à toutes les Communautés Emmaüs de France, de Belgique et d’ailleurs, auxquelles il souhaite de poursuivre longtemps leur remarquable travail d’intégration et défense des plus démunis dans nos sociétés, aux côtés et avec le soutien des pouvoirs publics.

Plus de 50 ans après son lancement, l’appel du cœur de l’abbé résonne à nos oreilles avec l'acuité et justesse d'un appel à la solidarité individuelle autant qu’à l’action publique en faveur d’une plus grande cohésion dans la lutte contre l’exclusion, le droit au logement et le combat quotidien pour la dignité de chacun.


Jean-Michel Javaux & Isabelle Durant
Secrétaires fédéraux

11:04 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/01/2007

La terre meurt

Paroles de "la terre meurt" chanté par Charles Aznavour
LA TERRE MEURT
( Charles AZNAVOUR 2007)


LES OCEANS SONT DES POUBELLES
LES FONDS DE TERRE SONT SOUILLES
LES TCHERNOBILS EN RIBAMBELLES
VOIENT NAITRE DES FOETUS MORT NES
DANS CINQUANTE ANS QU'ALLONS NOUS FAIRE
DE CES MILLIONS DE DETRITUS
ET CES DECHETS DU NUCLEAIRE
DONT LES PAYS NE VEULENT PLUS

SOUS NOS PIEDS LA TERRE PROMISE
PATRIMOINE DE NOS ENFANTS
PETIT A PETIT AGONISE
ET JE M'EN SOUCIS
ET POURTANT LES ESPECES DEVENUES RARES
SONT EN VOIE DE DISPARITION
ET LA LAIDEUR CHANTE VICTOIRE
SOUS LE PLASTIC ET LE BETON

LA TERRE MEURT
L'HOMME SANS FOU
IL VIT SA VIE
UN POINT C'EST TOUT
IL MET A SON GRE A SON GOUT
LE MONDE SANS DESSUS DESSOUS

LA TERRE MEURT
OU ALLONS NOUS

DANS LA FINANCE ET LES AFFAIRES
LE PETROLE EST LE MAITRE MOT
IL MENE A TOUT
même A LA GUERRE
ET NUL NE S'INQUIETE DE L'EAU
OU EN SONT LA FLORE ET LA FAUNE
ET QU'ADVIENT-IL DU FIRMAMANT
PRIVE DE LA COUCHE D'OZONE
GARDIEN DE L'ENVIRONNEMENT

SOUS LE CIEL LE SOL SE REVOLTE
CAR L'HOMME TROMPE LA NATURE
QUAND IL TRAFFIQUE LES RECOLTES
IL HYPOTHEQUE SON FUTUR
SOUS LE SOLEIL LES FORETS BRULENT
ET L'ON GAVE LES CHAMPS D'ENGRAIS
DANS LA BOULIMIE MAJUSCULE
DU RENDEMENT ET DU PROGRES

LA TERRE MEURT
L'HOMME S'EN FOU
IL VIT SA VIE UN POINT C'EST TOUT
IL MET A SON GRE A SON GOUT
LE MONDE SANS DESSUS DESSOUS
LA TERRE MEURT
OU ALLONS NOUS


IL EST TEMPS DE PRENDRE CONSIENCE
QUE L'HOMME NE RESPECTE RIEN
IL SE FICHE DE L'EXISTENCE
DES BALEINES ET DES DAUPHINS
L'ELEPHANT MEURT POUR SON IVOIRE
LA BETE RARE POUR SA PEAU
ET DANS LES GRANDES MAREES NOIRES
LE MAZOUT ENGLUE LES OISEAUX

LA SOCIETE CONSOMATRICE
AVANCE IMPUNEMENT SES PIONS
TANDIS QUE LES ARBRES POURISSENT
DANS LES VILLES ET LEURS ENVIRONS
LA SECHERESSE SE DECHAINE
EFFACANT TOUT SIGNE DE VIE
ET CERTAINES RACES HUMAINES
CREVENT D'ABANDON ET D'OUBLIE

LA TERRE MEURT
L'HOMME SENT FOU
IL VIT SA VIE
UN POINT C'EST TOUT
IL MET A SON GRE A SON GOUT
LE MONDE SANS DESSUS DESSOUS
LA TERRE MEURT
OU ALLONS NOUS

LA TERRE MEURT
REVEILLONS NOUS


----------------------------------------------------

13:35 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2007

Ecolo lance la campagne fédérale

Les Verts ne veulent pas perdre de temps afin de faire connaître leurs nouveaux candidats

MONS Alors que l'on ne connaît même pas encore la date des prochaines élections fédérales, Ecolo a décidé de ne pas attendre et de lancer, dès à présent, la campagne électorale. Hier, Jean-Marc Nollet, député fédéral sortant, était à Mons pour présenter la liste des candidats hennuyers. Une liste quasi complète - il ne reste que la place de 19e candidat effectif à décerner - sur laquelle on retrouve nombre de personnalités connues mais aussi quelques nouvelles têtes, dont le second candidat effectif, qui est en fait une jeune candidate, Juliette Boulet, installée à Mons et qui vise la place de seconde élue du Hainaut chez les Verts. "Je me sens un peu seul en tant que représentant hennuyer au parlement, l'objectif est donc d'atteindre un pourcentage de voix comprenant deux chiffres", indique Jean-Marc Nollet, tête de liste.
En 2003, les résultats des Verts aux élections fédérales avaient été catastrophiques. En Hainaut ils n'obtenaient que 6,39 % et pour la région de Mons-Borinage, c'était à peine mieux avec 6,53 %. Si les sondages sont à la hausse, la tâche des candidats n'en sera pas moins ardue avec un sérieux handicap à rattraper. Mais on peut compter sur le truculent Michel Quenon, placé à la 3e suppléance, pour galvaniser les troupes montoises et boraines. "L'écologie, c'est l'avenir de l'économie et de l'emploi, lance-t-il. En Wallonie, le plan Marshall manque de perspectives par rapport aux nouvelles technologies. Au rythme actuel, l'Idea en a pour 70 ans avant de remplir tous les terrains dont elle dispose. Il faut également lancer un plan Marshall de l'éthique !"
Et Manu Disabato, désigné directeur de campagne, d'enchérir : "Avec une situation aussi difficile dans la région, tout le monde doit s'y mettre. Il faut mener une réflexion afin d'attirer des investisseurs dans les nouvelles filières de développement."
À l'image de Philippe Dubreucq, 14e effectif, Ecolo n'a rien perdu de son idéalisme et de son optimisme inébranlable. "On a bien vécu dans cette région, il est possible d'y vivre bien à nouveau. Je crois toujours en un projet écologique pour le Borinage. La vallée boraine pourrait être autonome au niveau des moyens, il faut pour cela s'en 
convaincre..."
Jean-Marc Nollet conclut en lançant une pique aux autres formations : "Pour une fois que tout le monde invite à un vote écologique, ce combat que nous menons depuis 25 ans est à la mode, je n'ai qu'une chose à dire aux électeurs : Faites-le !"

H. Bux
.
la Dernière Heure 05/01/2007

14:02 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Ecolo espère caser deux députés fédéraux au printemps

Deux fois plus vert à la Chambre

Jean-Marc Nollet aimerait ne plus être le seul Ecolo hainuyer du  parlement. Juliette Boulet, jeune Montoise, pourrait l'y épauler.
A l'approche (sera-ce en mai ou en juin ?) du scrutin fédéral, les  Verts sont les premiers à sortir du bois. Après avoir fait étape à  Charleroi (Le Soir de jeudi), Ecolo Hainaut faisait escale à Mons  hier pour dévoiler les régionaux de l'étape. Deuxième effective, la 
jeune Montoise Juliette Boulet, 25 ans, a une belle carte à jouer. La  demoiselle, tombée dans le chaudron écologiste petite (maman  secrétaire politique et elle-même membre active d'EcoloJ), hérite  déjà là d'une place de combat, juste derrière la tête de liste Jean-
Marc Nollet. « En 2003, rappelle l'ex-ministre et député sortant,  nous avions touché le fond avec 6,39 %. Depuis, je suis l'unique  député fédéral écologiste du Hainaut. »

Jean-Marc Nollet avoue sans honte se sentir parfois un peu seul à la Chambre. Il espère du renfort. « Notre objectif est cette fois d'atteindre un score à deux chiffres et de doubler notre score en termes d'élus », confirme-t-il. Juliette Boulet, collaboratrice du député européen Jonckheere et Montoise par amour, pourrait être ce deuxième élu fédéral dont rêve tant Ecolo en Hainaut.
Les verts ne veulent pas perdre un instant. Ils lancent donc la campagne (qui sera davantage personnalisée, circonscription unique oblige) dès maintenant. Leur liste, avalisée à 80 % - une première ! -, est déjà bouclée. Enfin presque : seule subsiste l'inconnu(e) de la case 19. « Nous avons des contacts, mais nous attendons en ouverture un grand format  », annoncent Manu Di Sabato, propulsé directeur de campagne. Pour le reste, trente noms la composent pour une parité totale et une mixité socioprofessionnelle savamment dosées. La moyenne d'âge (43 ans) reflète un équilibre entre jeunesse 
(la benjamine a 23 ans) et expérience. Sur les trente candidats connus, dix sont conseillers communaux (dont Michel Quenon, de Boussu), deux sont conseillers CPAS. On compte aussi dans les rangs un échevin (Olivier Saint Amand, d'Enghien), deux ex-députés wallons (MM. Tiberghien et Desgain) et un ex-ministre (M. Nollet). Tous s'engagent à placer trois défis au coeur de leur programme et de leurs prises de position : le climat et la santé (il y a urgence) ; l'emploi (liés aux énergies renouvelables) et la démocratie (décumul  des mandats et éthique). Autant de préoccupations qu'ils veulent intimement nouées avec un seul et même fil vert : l'écologie politique.

SAINTGHISLAIN,VALERY
Le Soir 05/01/2007

13:57 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/01/2007

Membre Erquelinnes aux elections fédérales

L'AG des ECOLO de Hainaut, ont accepté à plus de 80%, la liste des 19 candidats effectifs et des11 candidats suppléants pour les elections fédérales qui se dérouleront Mai-Juin 2007. La liste ECOLO pour le Hainaut sera menée par notre député Fédéral, Jean-marc Nollet; la locale d'Erquelinnes sera représentée par notre secrétaire Ariane Van Landeghem - Beeckman qui occupera la 9 ème place suppléante.

La régionale de Thuin sera representée sur cette liste par Sebastien Brousse (Thuin), Jean-Marc Monin (Momignies), Yves Cornart (Binche) et Ariane Van-Landeghem (Erquelinnes)

 

ECOLO Erquelinnes sera aussi représentée au niveau de la régionale ECOLO de Thuin, en effet suite à l'élargissement du secrétariat régionale lors de la dernière AG, Luc Beeckman sera dorénavant secrétaire regionale en compagnie de José Montero de Morlanwelz ainsi que de Sebastien Bousse et André-Marie Wullaert de Thuin.

La rédaction

LB

13:43 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

ECOLO PROGRAMME ÉLECTORAL

Les Ecolos déjà prêts à en découdre

 

Les Écolos voulaient être les premiers. En ce 3 janvier,Ils ne se sont pas contentés de présenter leurs voeux. Ils ont surtout présenté la liste de leurs candidats en vue des prochaines législatives, ainsi que leur programme électoral. La tête de liste Écolo en province de Hainaut sera conduite par Jean-Marc Nollet. Nous sommes

tournés vers l’avenir. Passons sur 2006, on sait ce qui a marqué l’actualité. Il y a des défis urgents qui doivent être relevés en Hainaut , dit-il.

Plusieurs personnalités de la région figurent sur la liste. Sébastien Brousse de Thuin, Anne Cattiez de Dampremy, mais aussi Luc Bogaert de Bouffioulx et Xavier Desgain de Marcinelle. C’est la première fois que je suis candidat à une élection fédérale, explique le conseiller communal carolo. J’en ai eu marre de voir le gouvernement fédéral annoncer des tas de choses qu’il ne fait pas .

Pour le Châtelettain Luc Bogaert, on se trouve à un moment clef. Pour la première fois, dit-il,les gens sont en train de se rendre compte que la politique environnementale pouvait rapporter de l’argent. L’égoïsme des gens rejoint maintenant l’intérêt général .

 

Au programme: le défi climatique, l’environnement et la santé, l’emploi.

Les Écolos voudraient notamment que toutes les administrations publiques réduisent leur consommation d’énergie de 30% d’ici 2010.

En ce qui concerne l’emploi, Jean-Marc Nollet dit vouloir travailler sur les nouvelles filières plutôt que mettre la pression sur les demandeurs d’emploi. Rénovation du logement, création des services de proximité, développement des technologies vertes sont quelques unes des pistes pour promouvoir l’emploi. «

 

P.S.

 

La nouvelle Gazette 04/01/2007

 

 

13:31 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ecolo Charleroi pense aux élections

La régionale Ecolo de Charleroi a été la première, ce mercredi, à présenter la composition de la liste pour les prochaines élections législatives sur la circonscription électorale de la province de Hainaut. Sans grande surprise, la liste sera emmenée par le député fédéral sortant Jean-Marc Nollet, ancien ministre communautaire de la Petite enfance

 

_03_nollet

 

 

Aux yeux d'Ecolo, il n'y a "pas de temps à perdre", raison pour laquelle Ecolo a voulu être le premier parti à présenter sa liste, et le faire à Charleroi. La même liste sera dans les jours prochains présentée à Mons et à Tournai, en insistant sur les particularités locales. Pour la circonstance, la procédure interne de confection de la liste a été modifiée et les cinq régionales ont été regroupées afin de permettre une vision globale des problèmes auxquels Ecolo entend répondre.

La liste présentée ce mercredi a obtenu, devant les instances, 80% d'approbation. Elle sera conduite par le député sortant Jean-Marc Nollet et comprendra 19 candidats effectifs et onze candidats suppléants. La place du 19e effectif est actuellement laissée vacante, à destination d'un candidat d'ouverture. Xavier Desgain, ancien député wallon et aujourd'hui conseiller communal de Charleroi, se présente pour la première fois sur cette liste fédérale, où il occupe la 6e place.

Falk AdSolution

Ecolo veut axer sa campagne sur la nécessité de réagir de manière urgente pour lutter conte le réchauffement climatique, combattre toutes les formes de pollution, créer de nouveaux emplois, investir dans les énergies renouvelables, relancer l'économie et renforcer les solidarités, "libérer le Hainaut de ses baronnies", interdire les "multicumuls" et autres conflits d'intérêts.

Pour Ecolo, toutes les institutions publiques doivent montrer l'exemple en diminuant d'ici 2010 leur consommation d'énergie, en favorisant les énergies renouvelables et en développant les nouvelles politiques de mobilité alternative. Le parti vert souligne aussi qu'en Hainaut, les hommes vivent trois ans de moins qu'ailleurs en Belgique, et les femmes, 18 mois de moins. De 2000 à 2002, un décès sur cinq y est survenu avant l'âge de 65 ans, et les dix premières communes wallonnes où le sentiment de mauvaise santé est le plus élevé sont hennuyères.

En matière d'emploi, Ecolo estime qu'il faut travailler davantage sur l'offre, en considérant que les mesures à prendre pour favoriser l'environnement constituent également un facteur d'emploi et sont favorables au portefeuille de l'habitant. Enfin, sur le plan plus strictement politique, Ecolo répète sa volonté de lutter contre le clientélisme et considère que le cumul des mandats est une des premières causes de la "mal-gouvernance

 

LE SOIR 04/01/2007

13:09 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2007

SOLRE-SUR-SAMBRE : RUMEUR

La Poste de Solre va t'elle fermer

 

La rumeur court depuis un moment: le bureau de poste de Solre-sur-Sambre pourrait bien être fermé. La direction de La Poste ne confirme pas et ne dément pas. Le bureau de poste de Solre-sur-Sambre ne figure pas sur la liste rendue publique l’automne dernier. Est-ce une garantie qu’il ne fermera pas? Une autre liste doit encore être établie pour d’autres bureaux qui fermeront d’ici à 2010. Cette liste n’a pas encore été déterminée, dit-on à La Poste.

On se souvient toutefois que cette même réponse avait été donnée à propos d’autres bureaux qui ont ensuite effectivement vu leurs guichets fermés.

La poste de Solre-Sur-Sambre ne compte qu’un guichet et une employée.

À la direction de La Poste on précise que pour tout bureau amené à être fermé, on prévoit de permettre à un partenaire public ou privé de prodiguer les articles les plus courants via un point poste .

La perspective ne réjouit pas les habitants de la commune sambrienne qui se sentent déjà isolés par le manque de transports en commun. Si en plus, ils n’ont plus de poste... Pour des petites opérations, les points poste sont suffisant, mais je me vois mal aller faire une transaction de 10.000 FB dans une supérette,commente ce Solrézien. Dans ces cas-là, il faudrait donc aller à La Poste d’Erquelinnes. Mais là encore, certains font remarquer que pour les personnes qui ne disposent pas d’une voiture, la chose n’est pas aisée.

Dans des villages comme Montignies-Saint-Christophe, Hantes-Wihéries et Solre-sur-Sambre, il y a assez peu de transports en commun. Les bus passent essentiellement en fonction des horaires scolaires.

Chacun espère donc que La Poste maintiendra son bureau de Solre au-delà de 2010. «

P.S.

 

La nouvelle Gazette, édition Charleroi du 03 janvier 2007

 

09:48 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |