10/02/2007

Kyoto "plus" : quand on vous disait que c’était honteux...

Souvenez-vous, c’était vendredi dernier. Le Premier Ministre, Guy Verhofstadt annonçait en pleine conférence de presse du Conseil des Ministres, un ambitieux plan pour combattre le réchauffement climatique, répondant au nom de « Kyoto PLUS ». Une déclaration abondamment relayée dans tous les médias, et « développée » par le Premier dans la Libre ce matin.

 

Quel est donc le contenu de ce plan ? La question méritait d’être posée au Ministre de l’Environnement, Bruno Tobback, ce matin en Commission. Réponse du Ministre de tutelle à la députée Ecolo Muriel Gerkens :

 

 « En ce qui concerne la déclaration du Premier ministre, même si celle-ci a été faite à l'issue du Conseil des ministres du 2 février, elle n'est pas le résultat d'une décision qui a été prise au sein du gouvernement fédéral. Je ne peux donc pas répondre au nom du gouvernement qui n'a pas discuté du contenu de cette déclaration, ni de son opportunité.

 

Même si je ne suis pas opposé au fait de tenter de faire encore plus pendant les trois ou quatre mois qui nous restent et que je suis tout à fait prêt à discuter de cette question au sein du gouvernement fédéral – ce que l'on va d'ailleurs faire –-, je ne peux vous donner plus d'informations sur la position personnelle du premier ministre. Je ne peux vous dire s'il s'agit de faire "comme si" ou s'il s'agit vraiment d'un engagement. Nous verrons! Jusqu'à présent, il s'agit d'une position personnelle. »

 

Pas même un mot au sein du Conseil des Ministres, le jour même où le GIEC remet un rapport aussi alarmant sur l’état de la Planète ! Comme le disait ce samedi Isabelle Durant, à l’entame du Congrès économique d’Ecolo, « C’est risible, c’est dérisoire et face à la gravité de la situation, c’est HONTEUX ! »

 

Muriel Gerkens

Députée fédérale

21:05 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.