22/02/2007

Mort programmée du bio ?!?

Ecolo en appelle à la mobilisation et au retrait du texte actuel !!!

Ecolo est atterré et inquiet du contenu de la proposition de révision du  règlement sur l’agriculture biologique tel qu’adopté par le Conseil européen en décembre. Pour rappel, les Ministres ouvrent le champ à l’utilisation  de certaines substances chimiques de synthèse actuellement interdites en agriculture biologique et fixent désormais le seuil  de risque de contamination par les OGM à 0,9%.

En proposant une telle révision, les Ministres ne méprisent pas seulement les producteurs d’un secteur dont le savoir-faire traditionnel, le dynamisme et la qualité se vérifient tous les jours. Ils méprisent aussi les millions de consommateurs qui recourent quotidiennement à cette agriculture labellisée pour se nourrir !

Dans un contexte où plus que jamais, l’Europe politique a besoin de reconstruire des ponts avec les populations, les Ministres de l’agriculture entendent imposer une décision malgré le refus du secteur, qui parle aussi au nom des millions de consommateurs concernés. Pour Ecolo, c’est le pas de trop d’une technocratie ministérielle qui choisit le « no future » non seulement contre l’avis des citoyens mais aussi contre leur santé. Cette décision est en réalité une concession scandaleuse des ministres européens au lobby des fabricants de pesticides et d’OGM car, il faut le rappeler, il s’agit fréquemment des mêmes acteurs économiques.

Enfin, en rupture avec la culture intensive qui accepte les pesticides et les OGM, l'agriculture biologique est moins énergétivore dans ses pratiques. En ces temps de grands discours climatiques, il y a, une fois de plus, loin de la parole aux actes !

Pour toutes ces raisons, les écologistes exigent le retrait de l’actuelle

proposition et une renégociation avec le secteur avant mise en œuvre définitive. Avec le Groupe des Verts au Parlement Européen (GVPE), Ecolo lance un appel à manifester contre cette décision le 27 février devant le Conseil au rond-point Schuman, jour où le Parlement européen devrait, lui, manifester son soutien à l’agriculture biologique lors du vote en commission du rapport de Marie-Hélène Aubert (membre du GVPE).

 

Muriel Gerkens                                                        Pierre Jonckheer

Députée fédérale                                                       Député européen

22:52 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.