12/10/2007

Erquelinnes : Hausse des dépôts clandestins

Les Ecolos demandent des précisions sur la politique environnementale de la majorité

 

ERQUELINNES Suite à la découverte de plusieurs dépôts de déchets par une riveraine de

Montignies-Saint-Christophe, la locale d'Ecolo a interpellé par courrier le député-bourgmestre, David Lavaux. "Nous avons été contactés par une dame qui a participé à une marche Adeps, il y a environ 15 jours", souligne Ariane Van Landeghem, secrétaire de la focale Ecolo. "Lors de cet événement, elle a constaté de nombreux sites pollués. Nous déplorons le manque d'entretien aux abords du pont Romain, qui reste l'un des lieux importants pour I'image de notre commune. Nous avons également envoyé une lettre ou bourgmestre afin qu'il intègre plusieurs de nos questions à l’ordre du jour du prochain conseil communal!
Dans ce courrier, les responsables Ecolos demandent notamment que la surveillance soit accentuée et que des amendes administratives soient infligées aux responsables d'incivilités.
lls veulent aussi savoir si quelqu'un a été nommé par les autorités communales, afin de constater et d'infliger des sanctions aux auteurs de ces actes de dégradation.

La majorité affirme que plusieurs mesures ont été prises pour palier ce phénomène et qu'elle n'a pas attendu la réception du courrier pour agir. A choque fois qu'un dépôt clandestin est découvert, un constatateur descend sur les lieux afin de prendre Ies photos nécessaires explique David Lavaux, bourgmestre.
"Plusieurs amendes ont déjà été infligées mais il n'est pas toujours facile de retrouver les auteurs de ces faits. Ces actes sont scandaleux et complètement idiots.
Les gens prennent la peine de sortir leur voiture pour jeter les détritus ou coin d'un bois au lieu d'aller au parc à conteneurs. (l’année dernière, nous avons même retrouvé un camion rempli de veilles batteries. Je suis le premier surpris de voir que des citoyens sont capables d'agir de la sorte'!
Malgré les efforts entrepris par les responsables communaux,la propreté reste un problème qu'il est difficile de régler De plus,le coût financier n'est pas toujours facile à assumer pour les petites communes.
'Une tonne de déchets coûte près de 100 € à l’administration", confie le bourgmestre. 'Chaque année, nous enlevons plusieurs millions de tonnes sur I'ensemble de notre territoire. Nous sommes vigilants en ce qui concerne la propreté,mais nous ne savons pas être partout. Lors des périodes de fêtes musulmanes, nous observons également I'apparition de déchets de mouton.
Ceci s'explique par notre proximité avec la France, qui compte de nombreux musulmans à ses frontières!'
Le bourgmestre annonce que plusieurs actions de nettoyage seront organisées au printemps en collaboration avec les jeunes de la région, afin qu1ls soient sensibilisés aux problématiques liées à l’environnement.

G.V.

Article paru dans la Dernière Heure du 09/10/2007 

 

13:21 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.