18/10/2007

Jean-Michel Javaux et Isabelle Durant candidats à leur réélection à la tête d’Ecolo

Assurer la transition écologique

> Publié le lundi 15 octobre 2007

Le 21 octobre prochain, l’Assemblée Générale d’Ecolo se réunira à Gembloux pour élire son nouveau Secrétariat fédéral. Il s’agit évidemment d’un moment important pour le parti et pour l’écologie politique dans notre pays. Au-delà, l’urgence d’une transition vers un modèle de développement écologique et le contexte politique belge donnent à cette élection une importance particulière.

En ce début de XXIème siècle, l’urgence d’un changement profond de cap s’impose pour notre société, ne fût-ce que pour combattre et empêcher les dérèglements climatiques qui constituent une des expressions les plus significatives des déséquilibres de nos écosystèmes et un des défis les plus importants auxquels l’humanité ait jamais été confrontée.

Nous pensons que les écologistes ont une responsabilité historique à cet égard. Il leur revient de montrer que la peur n’est pas une bonne conseillère et que si nous nous laissons dominer par elle, nous risquons de nous tromper collectivement en choisissant les solutions les moins démocratiques et les plus violentes et donc les moins efficaces, pour nous sortir des impasses contemporaines.

Mais inversement, la démocratie elle-même est mise aujourd’hui en demeure de se montrer à la hauteur des défis en préférant la solidarité et la vision à long terme à l’égoïsme, au repli sur soi et aux décisions à court terme.

Dans ce cadre et pour faire face à ces défis inédits, nous proposons qu’Ecolo contribue à cinq grands chantiers de modernisation qui constituent autant de priorités d’Ecolo pour les quatre prochaines années : les modernisations écologique, économique, sociale, culturelle et démocratique.

Isabelle Durant et Jean-Michel Javaux, secrétaires fédéraux.

07:53 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.