07/06/2008

Le gouvernement passera-t-il un jour des paroles aux actes ?

Publié le lundi 2 juin 2008
> Par Fouad Lahssaini, Député fédéral
> Thèmes :
> Niveau(x) de pouvoir : Fédéral
En moins d’une semaine la majorité a fait part dans les médias de deux initiatives qu’elle compte mettre en place en matière de politique de coopération au développement. Dans la perspective du sommet annuel de la FAO du 3 au 5 juin le Ministre Charles Michel a annoncé qu’il comptait porter la part de l’aide belge destinée à l’agriculture à 10%. Pour sa part, le Secrétaire d’État Olivier Chastel a annoncé que la Belgique comptait annuler le restant de la dette qu’elle détient vis-à-vis de l’Irak. Ces deux annonces doivent être suivies rapidement d’effets concrets.

D’une part, il est indispensable que l’exécutif adapte dans les plus brefs délais sa note stratégique sur l’agriculture et la sécurité alimentaire pour dépôt au Parlement fédéral, conformément à l’obligation contenue dans la loi sur la coopération, de manière à inscrire cet objectif et à le décliner par des choix stratégiques portant notamment sur le soutien financier à la petite agriculture vivrière et aux organisations paysannes dans les pays en développement. Cela notamment à la lumière de la flambée de prix alimentaires mondiaux, laquelle impose une révision de choix stratégiques en la matière.

D’autre part, les annonces sur la réduction de la dette de l’Irak doivent être suivies d’allègements des dettes d’autres pays qui, à l’instar de l’Irak, appartiennent à la catégorie de pays à revenu intermédiaire et qui n’ont pas moins besoin d’une réduction importante de leur dette afin de financer les politiques nécessaires à la réalisation des Objectifs du Millénaire. En l’absence de tels allègements, la politique belge relèverait clairement du « deux poids, deux mesures », fondée sur des considérations strictement géostratégiques.

Ecolo ne manquera pas d’interpeller le gouvernement sur ces deux annonces et les suites logiques qu’elles imposent et déposera une résolution et une proposition de loi afin d’en assurer la concrétisation.

18:36 Écrit par B.L. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.